Comment mieux optimiser sa rédaction web ?

Vous voulez optimiser votre rédaction web et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Alors suivez bien ce guide pratique !

Le SEO a beaucoup changé, et les professionnels du domaine l’approuveront tous. Alors qu’auparavant il suffisait de connaître les bases du SEO pour parvenir à optimiser sa rédaction pour le web, aujourd’hui c’est devenu tout autre chose. En effet, avoir les bons mots-clés et les insérer intelligemment au sein de ses articles ne suffit plus. La longueur d’un article est devenue un critère majeur, ainsi que sa pertinence quand il s’agit de répondre à une requête précise.

Les assistants ont changé la donne !

En effet, la rédaction web optimisée était plutôt simple avant l’intégration des des assistants vocaux. Assistants qui ont joué un rôle important dans la redéfinition des requêtes, car on ne parle pas comme on rédige. Pour cela, on doit opter pour de la rédaction web avec de la précision presque chirurgicale pour pouvoir apparaître intelligemment lorsque Google répond à une requête.

En gros, plus vous répondrez précisément à une requête, plus vous aurez de chance de mieux vous positionner sur Google.

Dois-je rédiger un article simplement ?

Pas forcément  ! Rédiger un article est une tâche chronophage et optimiser un article nécessite plus de temps. Ainsi, la meilleure astuce est de rédiger l’article en l’optimisant au maximum, et de toujours garder en tête que l’optimisation ne s’arrête jamais à la simple rédaction. Il faut donc continuer à optimiser, mettre à jour et surveiller ses progressions via Google Analytics ou tout autre outil qui vous permettra de mesurer votre audience.

Vous faites partie de la grande majorité des rédacteurs qui utilisent WordPress comme CMS? Alors vous devez garder ces quelques règles en tête :

  1. Commencez par installe le plugin Yoast SEO pour vous accompagner dans l’optimisation de vos contenus. Il vous permettra de  renseigner le titre SEO, la meta description et d’autres points pour optimiser vos contenus et vos partages sociaux notamment.
  2. Rédigez un titre d’article en y insérant votre mot-clé ou expression-clé.
  3. Commencez par une introduction de quelques lignes pour présenter votre sujet.
  4. Découpez votre texte  en quelques chapitres. De 3 à 10…. selon la longueur. Utilisez pour chaque titre de chapitre (ou paragraphe) une balise H2.  Utilisez ensuite des balises H3 au sein de votre chapitre si besoin. Respectez simplement ce format en usant de vos mots-clés, expressions-clés et assimilé.
  5. Pensez à mettre en gras les points importants de votre article, notamment ceux qui sont liés à votre thème central (mots-clés, dont ceux appartenant également au champ lexical)
  6. Taguez les images qui habillent le corps de votre article ainsi que l’image à la une. Il s’agit de la balise title que vous trouverez sous le nom de « texte alternatif » dans les détails des images.
  7. Faites des liens internes vers vos articles et des liens externes vers des posts provenant de sites à forte autorité ou venant de Wikipedia. Ça contribuera à construire votre maillage interne.
  8. Mixez vos contenus entre articles courts et longs. Un article long sera plus facile à positionner s’il est pertinent. Les articles courts seront destinés à une audience spécifique, notamment ceux prenant les transports en commun.
  9. Introduisez différents type de contenu au sein de votre article, comme des vidéos, des infographies, des visuels etc… Vous faciliterez la lecture à votre audience et vous répondrez à des besoins de consommation rapide du contenu.
  10. Travaillez votre titre SEO et votre balise meta description (grâce à Yoast). Optimisez-les en travaillant d’un côté votre titre SEO sous un nouvel angle et de l’autre votre balise meta qui elle, devra conduire à l’envie de cliquer.
  11. Renseignez votre catégorie (une seule catégorie par article) et les étiquettes pour indexer avec pertinence votre article.
  12. Enfin pensez à faire long de temps en temps car les articles supérieurs à 2000 mots se positionnent mieux (d’après une étude récente plus de 50% des articles en top position Google font plus de 2000 mots)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *