Qu’est-ce que le Forex exactement ?

Vous l’avez souvent remarqué ! De nombreuses entreprises à coup de publicité et Marketing, toutes aussi travaillées les unes que les autres, poussent les gens à investir sur le FOREX. Et de nombreuses personnes se posent toujours la question de ce qu’est le forex.

Voyons quelques explications sur le sujet :

Lorsque l’on s’intéresse aux marchés financiers et à l’univers du trading, le mot forex revient souvent. Ce terme provient de l’anglais et de la contraction de foreign exchange. Marché forex signifie donc marché des changes ou marché des devises.

Face aux nombreuses interrogations que suscitent le sujet, nous vous présentons dans cet article le forex et vous expliquons ses principes de base.

Marché forex, le plus grand marché du monde

Contrairement à la bourse, le marché forex est un marché over-the-counter (OTC), soit de gré à gré en français. Les traders, investisseurs, banques, fonds et autres intéressés s’échangent les devises sans passer par une bourse réglementée (comme Euronext ou le Nasdaq par exemple).

Sur le marché forex, on peut échanger n’importe quelle devise officielle. Les monnaies les plus demandées sont le dollar (USD), l’euro (EUR) et le yen (JPN). Le dollar domine largement les autres monnaies et est l’une des devises dans 88% des transactions environ (chiffres 2019 de la Banque des Règlements Internationaux). À titre comparatif, l’euro n’est présent que dans 32% des transactions.

Sur le marché forex, on distingue également les devises exotiques, soit des devises moins courantes. Parmi celles-ci, on peut inclure le zloty polonais (PLN), le peso mexicain (MXN) ou encore la livre turque (TRY).

Investir ou spéculer sur les devises

En analysant le marché forex, on constate qu’il y a deux grands types d’acteurs : les investisseurs et les traders. 

Les investisseurs achètent des devises dans une perspective à long terme. Les motivations peuvent varier. Certains investisseurs souhaitent diversifier leur portefeuille afin de limiter leur risque. Tout comme l’or, le dollar par exemple est souvent considéré comme une valeur refuge en cas d’instabilité économique.

D’autres choisiront d’acheter des devises qu’ils jugeront sous-évaluées par rapport notamment à l’économie locale. Enfin, une partie des investisseurs miseront sur certaines devises en pensant que leur cours est appelé à s’apprécier en raison de perspectives économiques, géopolitiques ou autres.

Les stratégies des investisseurs varient donc fortement mais ils ont pour point commun de vouloir placer leur argent de façon à ce qu’il rapporte un bénéfice. En général, les investisseurs préfèrent une prise de risque limitée quitte à diminuer les objectifs de rendement.

Ils interviennent sur le marché avec des intentions spéculatives. La prise de risque fait donc partie de la stratégie de trading. Un trader saura accepter qu’un certain pourcentage de ses trades soit perdant. Les traders se divisent en différentes catégories en fonction de leur comportement et leur style de trading dont :

  • les scalpers qui ne gardent leurs positions que quelques secondes voire fractions de seconde ;
  • les traders intraday ou day traders qui clôturent leurs positions avant la fin de la journée ; ou encore
  • les swing traders qui spéculent en tenant compte d’un horizon un peu plus long (quelques jours à quelques semaines).

Certains traders utilisent l’analyse fondamentale (basée sur l’actualité ou les indicateurs économiques) pour établir leur stratégie. Cependant, l’analyse technique se révèle souvent essentielle. L’analyse technique revient à prédire les évolutions de cours en s’appuyant sur des graphiques (support, résistance moyenne mobile et autres) ou certains indicateurs (ratios, etc.).

D’où viennent les cours sur le marché forex ?

Les cours des différentes devises sont calculés en fonction de l’offre et la demande. Plus les traders ou investisseurs achètent une devise, plus son cours monte. Les cours de devises sont toujours présentés par paire. Cela signifie que l’on compare la valeur d’une devise par rapport à celle d’une autre.

Les courtiers et les intermédiaires comme les plateformes de trading proposent un cours à l’achat et un cours à la vente. Par exemple, le cours de la paire euro dollar (EUR/USD) sera de 1,17355 à l’achat et 1,17350 à la vente. La différence, appelée spread, correspond à la rémunération de l’intermédiaire (plateforme de trading ou autre).

Différentes façons de spéculer sur les devises

Le marché forex est ouvert 24 heures sur 24, cinq jours par semaine. Environ 30% des transactions sont des transactions au comptant soit des achats et ventes directes. On parle de transactions spot.

Les produits dérivés liés à ce marché représentent donc plus de deux tiers des transactions. Les produits dérivés permettent aux traders de se positionner sur différentes paires de devises sans réellement acheter ces devises. Les swaps de devises sont très courants (environ 50% des transactions).

Auprès des particuliers, les CFD (contract for  difference ou contrat pour la différence en français) constituent un instrument populaire. Ces produits proposent un effet de levier, ce qui signifie que seule une fraction du capital est mobilisée. En outre, ils sont accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ce qui donne une plus grande flexibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *