Le taux de rebond … C’est quoi ?

Tout le monde entend parler du temps de rebond … Mais est-ce que nous savons ce que c’est réellement. Grâce à cet article, vous allez enfin pouvoir démystifier le taux de rebond.

Nous en avons déjà parlé auparavant, mais nous jugeons essentiel d’en reparler sur cet article.

Le taux de rebond est le taux de visiteurs quittant votre site sans avoir parcouru d’autres pages. Si certains bounce rate élevés peuvent être un indicateur de qualité (par exemple un annuaire pour lequel les pages des membres sont bien indexées, et trouvées directement via Google), en général on veillera à avoir le bounce rate le plus bas possible.

Typiquement, avoir un taux de rebond élevé n’est pas un élément positif pour un site. Le taux de rebond ou bounce rate correspond tout simplement au pourcentage de visiteurs venant sur un site et en sortant dans la foulée sans ouvrir une page ou cliquer sur un lien. Et pour calculer ce dernier, il suffit tout simplement de faire le rapport entre ce type de visiteurs et le nombre total de visiteurs.

Ainsi, s’il est vrai que selon le type de site le taux de rebond peut varier, nous nous accordons tout de même à dire que lorsqu’il excède les 50%, c’est un mauvais signe.

Au contraire, si celui-ci est inférieur ou égal à 30%, c’est une excellente nouvelle pour le site. Mais dans le cas d’un taux de rebond plutôt élevé, nous recommandons également d’analyser le temps de visite sur Google Analytics, car il est possible que certains visiteurs ne consultent qu’une seule page, mais y restent un certain temps.

Faites attention aux liens sortants !

Le taux de rebond doit être analysé différemment selon les sites. Ainsi, en ce qui concerne les sites e-commerce ou d’information/d’actualité dont la stratégie est évidemment d’inciter chaque visiteur à consulter plusieurs pages, ceux-ci ne peuvent en aucun cas se permettre d’avoir un taux de rebond supérieur à 50% sans s’en inquiéter.

En revanche, d’autres sites qui se veulent être des dictionnaires ou annuaires, que les visiteurs ne consultent en général que pour une seule raison bien précise peuvent avoir un taux de rebond plus ou moins élevé.

Enfin, il s’agit également d’ajouter que lorsque l’on prend le temps d’analyser son propre taux de rebond, certains visiteurs sont considérées comme sortants alors même qu’ils cliquent sur un lien du site. C’est notamment le cas dans le cadre de liens sortants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *